Foire aux Questions
JPO : samedi 12 février 2022 de 10h à 14h - Inscription nécessaire

Foire aux Questions AIM

Vous avez des questions ? 


Vos questions, nos réponses

  •  Y a-t-il un restaurant d’application avec une cuisine ?

    La cuisine : un métier à part !

    L’Art de la table au cœur du Ritz

    L’AIM n’est pas une école de cuisine et son emploi du temps, déjà bien chargé, exclut toute pratique des services en salle* (contrairement aux écoles hôtelières traditionnelles) au bénéfice de sa mission principale : celle de transmettre à ses étudiants un savoir approfondi et sans équivalent en Europe des techniques de management des grands hôtels et des restaurants.

    * La pratique des services en salle s’effectue lors du premier stage, pendant au moins quatre mois, dans des établissements de prestige, en situation réelle et sous la tutelle des maîtres de stage.

    Par ailleurs, les étudiants, après avoir terminé leur cours semestriel en Art de la Table, démontrent leurs connaissances en la matière dans les prestigieux salons du Ritz-Paris lors de leurs examens finaux, sous les regards attentifs de leur examinateurs.

    Concernant sa formation en management des restaurants, reconnue et appréciée par les professionnels, l’AIM reçoit régulièrement des Chefs et dirigeants de restaurants pour parfaire leurs connaissances en la matière.

    Nombreux sont les anciens de l’AIM, devenus propriétaires et gérants des restaurants et directeurs de restauration des grands hôtels à travers le monde.

    Initiation à l’art culinaire au sein de deux prestigieuses institutions offert par l'AIM

    Néanmoins pour les étudiants intéressés par l'Art Culinaire, l'AIM offre une formation optionnelle d'une qualité hors pair dispensée au sein de deux institutions professionnelles parmi les plus prestigieuses :

    - L'Ecole Ritz Escoffier Paris
    - L’Ecole de cuisine Alain Ducasse

     

    Patrick RosierPatrick ROSIER
    MBA INSEAD
    Direction des études

  •  Ayant étudié l’anglais jusqu’au baccalauréat, mais sans jamais avoir séjourné dans un pays anglophone,
    aurai-je un niveau suffisant pour réussir mes études à l’AIM ?

    Oui, si vous avez de bonnes bases grammaticales et le vocabulaire nécessaire à la tenue d’une conversation générale.
    Une moyenne d'anglais d'au moins 12 en terminale, reflète en principe ce niveau minimum. La conception de notre enseignement permet aux étudiants possédant ces acquis de suivre les cours sans difficulté majeure et de perfectionner leur anglais au fur et à mesure.

  •  Et si mon niveau d'anglais n'est pas encore suffisant pour intégrer l'AIM
    alors que je souhaite ardemment faire cette école... ?!

    Dans ce cas, nous vous conseillerons de partir le plus rapidement possible dans un pays anglophone. Suivez-y des cours intensifs, et pourquoi pas, travaillez-y à mi-temps dans un hôtel / restaurant, et ce au moins pendant 8 mois.
    C’est extrêmement bénéfique et les étudiants qui optent pour ce choix acquièrent ainsi le niveau nécessaire pour être admis à l'AIM.

    Hanna Grumberg sur LinkedIn
  •  Pourquoi ne pas appliquer une alternance par demi-journées ?

    Dans des établissements d'enseignement sérieux, les études supérieures en management exigent une grande concentration. Un emploi du temps trop morcelé (par demi-journée) compromettrait cette attention.

    Suivre des cours le matin et travailler l'après-midi peut paraître séduisant mais je vous déconseille cette formule.

    Travailler des demi-journées hebdomadaires en entreprise compromet donc la réussite d’études dès lors qu’elles se veulent sérieuses.

    Gardez en mémoire :
    Vos études supérieures représentent une grande opportunité, souvent unique.
    Elles sont un investissement majeur pour votre vie d’adulte.

    Ne les gâchez pas !

    Patrick RosierPatrick ROSIER
    MBA INSEAD
    Direction des études